Salma Zouhair, une boursière du DAAD

Nom : Salma Zouhair
Domaine d’études : Cellules solaires – Couches Minces et Nanomatériaux
Université marocaine : Université Abdelmalek Essaâdi – Faculté des Sciences et Techniques de Tanger (FSTT)
Université allemande : Fraunhofer-Institut für Solare Energiesysteme – Freiburg
Intérêts : Voyage, Lecture et Sport

Bonjour Salma, vous êtes l’une des candidates marocaines qui a été sélectionné pour une bourse de recherche du DAAD afin de faire un doctorat en Allemagne. Pourquoi avez-vous choisi l’Allemagne ?

Tout d’abord il est nécessaire de mentionner que l’Allemagne est un pays où la recherche scientifique jouie d’une excellente réputation dans le monde entier. Le domaine de la recherche y est bien développé et le gouvernement allemand s’y investit et lui accorde une grande importance.

Pour ma part, le choix de faire un doctorat en Allemagne fut basé non seulement sur la réputation de l’Allemagne dans le domaine de la recherche académique, mais aussi sur le fait que l’Allemagne dispose d’un savoir-faire qui en fait le leader européen en matière d’énergie solaire, secundo la qualité du travail expérimental sur les cellules solaires et les cellules photovoltaïques au sein du Fraunhofer ISE sera d’une grande valeur-ajoutée à mon projet de thèse.

Comment avez-vous préparé la candidature de bourse ? Quels sont les étapes que vous avez entamées ?

J’ai effectué mon stage PFE de Master au sein de l’Institut de Physique et de Chimie des Matériaux (IPCMS) de Strasbourg dans le cadre du projet Medsol – Erasmus+. Cette expérience m’a permis de faire la rencontre de plusieurs chercheurs du domaine, parmi lesquels les Dr. A. Hinsch et S. Mastroianni du Fraunhofer ISE.

Après mon retour au Maroc, j’avais postulé pour un poste doctoral au sein de la FST de Tanger sous l’encadrement du Dr A. Chahboun. Quelques temps après, j’ai reçu un courriel de la part d’une amie mentionnant que les candidatures pour la bourse du DAAD étaient ouvertes, j’ai donc contacté Dr Hinsch et Dr Mastroianni pour voir s'ils seraient intéressés par un projet de doctorat en collaboration entre La FSTT et le Fraunhofer ISE sous le cadre du financement du DAAD. Ils ont répondu par l’affirmative et on a commencé à préparer la candidature pour la bourse.

Durant les quelques mois précédents de la date limite pour postuler pour le DAAD, nous avons échangé de nombreux courriels et organisé plusieurs réunions téléphoniques pour discuter et convenir des idées pour rédiger le projet de thèse, ainsi que pour se mettre d’accord sur les étapes et le planning de celui-ci. Une fois le projet rédigé, j’ai commencé à organiser mon dossier et à préparer les autres documents qui me manquent, notamment les traductions de mes diplômes et relevés de notes, la référence et le certificat d’aptitude linguistique.

Vous êtes depuis quelque jours en Allemagne, quelles sont vos premières impressions ?

Effectivement, je suis arrivée en Allemagne depuis presque quatre semaines, pour le moment j'assiste aux cours de langue au sein d’un institut de langue à Munich. Dès mon arrivée je me suis sentie très bien accueillie et j’ai eu l’impression que l’Allemagne est un pays très accueillant pour les étudiants étrangers.

Avant mon arrivée, je m’inquiétais du fait que mon allemand est plutôt limité, mais j’ai été capable de me déplacer et de me débrouiller dans la ville sans aucun souci vu que la plupart des gens parle un minimum d’anglais et que la grande majorité des instructions dans les moyens de transport ou aux endroits publics sont traduites en anglais.

Concernant Munich, je la trouve plutôt multiculturelle vu les festivals et les évènements qui y sont organisés chaque semaine. De plus, je trouve que les gens ici essaient de rester attachés à leur culture bavaroise que ce soit en termes de vêtements ou en termes de nourriture, ce qui me plaît beaucoup.

Avez-vous des conseils et des suggestions pour les candidats qui souhaitent postuler pour une bourse du DAAD ?

Aux candidats qui souhaitent postuler pour une bourse du DAAD, je leur recommande de bien s’informer sur les différents programmes que le DAAD offre, et voir ce qui convient le mieux à leurs parcours et à leurs études, avant d’y postuler. Aussi je leur recommande vivement d’apprendre un minimum d’allemand avant l'arrivée car ceci aide beaucoup dans plusieurs aspects de la vie quotidienne ici. De plus, je leur conseille de commencer à préparer et à organiser les documents nécessaires pour leur dossier de candidature le plus tôt possible et de se laisser suffisamment de temps pour bien réviser qu’ils ont tout. Enfin, je leur recommande surtout d’oser et de ne pas hésiter à postuler pour la bourse.