Etudier en Tunisie – des étudiants allemands se présentent et racontent leurs expériences

Annuellement, le DAAD offre plus de 100.000 bourses aux étudiants allemands ainsi qu’aux étudiants et scientifiques internationaux –  par conséquent, le DAAD est la plus grande organisation de financement dans le monde entier. La campagne « Etudier partout dans le monde – Vivez l’expérience ! » veut motiver les étudiants allemands à étudier à l'étranger.  Avec ce portrait du mois, nous aimerions vous présenter deux étudiants allemands qui étudient actuellement en Tunisie.

Portrait du mois : Sabrina La Corte

Nom: Sabrina La Corte
Date de naissance: 1997
Domaine d'études: Commerce international - Études interculturelles
Université d'accueil tunisienne: Tunis Business School (TBS)
Université allemande: Université des sciences appliquées de Heilbronn

Vous faites actuellement un semestre d’échange à la Tunis Business School. Pourquoi avez-vous décidé d'étudier en Tunisie?

La Tunisie a attiré mon attention lors d'une excursion avec mon université allemande. Quand le temps est venu de décider de mon semestre à l'étranger, j'imaginais bien venir en Tunisie et y étudier. Ma plus grande motivation était le désir de mieux connaître la langue et la culture arabe.

Qu'attendez-vous d'un semestre d'échange à l'étranger?

Les expériences à l'étranger sont toujours précieuses. Pendant mon semestre à l'étranger, je ne voulais pas rester dans ma zone de confort, mais aussi connaître une nouvelle culture et de nouveaux amis. J'espère aussi que je pourrai gérer les difficultés (par exemple, les problèmes de langue) et pour ma personnalité, j'espère que je vais continuer à me développer.

Vous étudiez dans une université tunisienne depuis plusieurs mois maintenant. Comment décririez-vous les études en Allemagne par rapport aux études en Tunisie?

Étudier à la TBS est plus exigeant qu’en Allemagne. La flexibilité et la liberté d'un étudiant allemand dans le contexte des études sont difficiles à imaginer ici en Tunisie. En Allemagne, vous pouvez décider par vous-même quand et ce que vous voulez étudier, ici tout est déjà prédéterminé. Cela laisse moins de temps libre aux étudiants intéressés par d'autres activités en dehors de l'université. Cependant, la vie sociale à l'université est plus active qu'en Allemagne et de nombreux étudiants sont impliqués dans l'organisation d'événements intéressants.

Portrait du mois : Lucas Irmisch

Nom: Lucas Irmisch
Date de naissance: 07/09/1995
Domaine d'études: Commerce international - Études interculturelles
Université allemande: Université des sciences appliquées de Heilbronn
Université d'accueil tunisienne: TBS - Tunis Business School
Loisirs: découvrir des cultures et des pays, s'intéresser à l'art et aux antiquités, le cinéma

Vous faites actuellement un semestre d’échange à la Tunis Business School. Pourquoi avez-vous décidé d'étudier en Tunisie?

La Tunisie est ma première destination nord-africaine / arabe. J'ai réfléchi quel espace culturel voudrais-je connaître et puis j'ai choisi la Tunisie entre de différentes universités partenaires de l’université de Heilbronn. Je m'intéressais principalement à l'aspect culturel, combiné à mon intérêt linguistique pour l'arabe.

Qu'attendez-vous d'un semestre d'échange à l'étranger?

J'espère avoir une compréhension plus profonde de la culture et des gens, beaucoup de belles rencontres et des expériences riches. Les séjours passés à l'étranger ont énormément enrichi et façonné ma personnalité. On vit beaucoup de choses et devient plus mature, ainsi, sa vision du monde et de soi-même s’élargit. Je ne peux que recommander un tel séjour, quel qu'il soit, à tout le monde.

Vous étudiez dans une université tunisienne depuis plusieurs mois maintenant. Comment décririez-vous les études en Allemagne par rapport aux études en Tunisie?

D'un point de vue purement académique, mes cours sont plus détendus et légèrement moins organisés- parfois chaotiques et inefficaces du point de vue allemand. Cela a un côté à la fois positif et négatif, ce qui m'a stressé au début. Bien sûr, je devais d'abord m'adapter et je ne pouvais pas imposer les structures allemandes aux normes tunisiennes selon mes attentes. Un tel échange est également là pour se repositionner. Maintenant, je m’adapte mieux et tout se passe bien, je suis très satisfait!