Le professeur Abdelhadi Soudi était l'un des six scientifiques de l’Afrique qui a reçu le prix germano-africain de l'innovation avec son université partenaire allemande.

Avec ce prix, le BMBF honore des chercheurs exceptionnels d'Afrique qui, sur la base de leurs résultats de recherche, développent des solutions innovantes adaptées aux besoins du continent africain et améliorent les conditions de vie des populations. Les partenariats germano-africains représentent un facteur de succès important et les projets innovants développent des solutions durables dans différents domaines.

Nom : Prof. Abdelhadi Soudi

Université : Ecole Nationale Supérieures des Mines de Rabat

Spécialité : Traitement Automatique des Langues Naturelles, Linguistique-informatique

Intérêts particuliers :  trio: Humans, Languages and Machines

  1. Prof. Soudi, tout d’abord nos félicitations pour cette distinction ! Pourriez-vous expliquer votre domaine de recherche avec l’Université de Siegen à nos lecteurs - brièvement et dans un langage simple.

Notre projet de recherche AfricaSign vise à apporter des réponses aux questions fondamentales de la recherche (tant techniques que linguistiques) sur les langues des signes africaines et sur leur typologie d’une manière générale. En élaborant et développant de nouveaux logiciels Web participatifs, il entend établir les bases de données lexicales qui font encore cruellement défaut en la matière. AfricaSign propose à ses utilisateurs une panoplie de méthodes et outils intelligents de saisie (animation avec avatar, téléchargement et enregistrement de signes en format vidéo). Conçu pour héberger différentes variantes de chaque langue des signes, AfricaSign fait recours aux technologies de l’avatar pour façonner et visualiser les signes. Il est avant tout prévu d’utiliser les résultats d’AfricaSign dans le domaine de l’éducation, mais ses données et ses ressources peuvent être également mises à profit en dehors du cadre éducatif. En effet, les résultats obtenus améliorent l’accès à l’information et peuvent être directement exploités dans tout type d’environnement didactique dont notamment les signes spécifiquement liés à des contenus STEM.  Ils facilitent également l’accès des personnes sourdes à l’information émanant de grand nombre de fournisseurs de services (gares ferroviaires et routières, bureaux de poste et banques, services administratifs, etc.).

  1. Que signifie ce prix pour vous aussi bien personnellement que professionnellement ?

Être lauréat du Prix Germano-Africain d’Encouragement à l’Innovation est à la fois honorifique et valorisant. C’est une reconnaissance des travaux de recherche entrepris avec mes collègues allemands au laboratoire Ubiquitous Computing de l’Université de Siegen. Ce prix constitue également un leitmotiv pour poursuivre les investigations de manière engagée et rigoureuse en vue d’aboutir à des résultats pertinents et adaptés aux besoins spécifiques qui vont à la fois servir la communauté scientifique et la société.

  1. Nous osons regarder vers l’avenir : Est-ce que vous pensez que votre coopération avec l’université allemande changera-t-elle face à la pandémie actuelle ? Pouvez-vous donner une estimation ?

Certes, la pandémie nous a évité d’être dans un environnement présentiel connu par son efficacité et particulièrement lorsqu’il s’agit d’un travail de recherche inter disciplinaire. Toutefois, à l’instar de ce qui est fait dans d’autres domaines de coopération, notre agenda de recherche se poursuit grâce aux réunions virtuelles périodiquement organisées en attendant l’éradication de cette pandémie. Le virtuel ne remplacera jamais l’expérience de travailler sur place et de se rencontrer en tête à tête. Le DAAD et la Fondation Alexander von Humboldt, entre autres, comprennent bien ça. Science is a global endeavor, d’où l’importance de la dimension internationale dans le domaine de la recherche scientifique.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur le prix germano-africain de l'innovation sous le lien suivant:

https://www.kooperation-international.de/en/news/detail/info/daad-launches-leadership-for-africa-program/