Cours d’été universitaires en Allemagne

Le DAAD propose chaque année des cours d’été dans les universités allemandes. Les étudiants de toutes les disciplines avec au moins le niveau A2 en langue allemande peuvent postuler.

L’appel à candidatures pour les bourses universitaires d’été 2022 est maintenant ouvert. La date limite de candidature est le 1er décembre 2021. Plus d’informations peuvent être trouvées sous ce lien : www.funding-guide.de.

Lisez une interview avec une boursière de ce programme qui partage son expérience :

Nom : Manel Mama

Université : Université Alger 2

Spécialité : Médecine

 

  1. Pourquoi avez-vous postulé pour le programme de bourse « Cours d’été en Allemagne » ?

C’était d’abord par pur hasard et à travers un message Facebook d’un ami que j’ai pris connaissance de ce programme.

A l’époque, j’apprenais déjà l’allemand depuis presque un an, et j’avais achevé le niveau A2 (niveau minimum requis pour bénéficier d’une bourse DAAD). J’étais curieuse de savoir de quoi il s’agissait et j’ai donc assisté quelques jours plus tard à une petite présentation faite par monsieur Holger Radke, le lecteur du DAAD en Algérie.

A la fin de la présentation, je n’avais plus aucun doute, c’était tout ce qui me correspondait, c’était l’expérience qui me manquait. Une très belle opportunité pour pratiquer davantage la langue allemande : « penser allemand, parler allemand, et vivre allemand ».

J’ai déposé ma candidature en décembre 2019, et j’en ai longtemps rêvé jusqu’à ce que je reçoive, en mars 2020, un mail où on m’annonçait qu’en raison de la pandémie mondiale, tout a été annulé. C’était certes une grosse déception mais ce n’était que partie remise.

Un an plus tard, et avec un niveau B2 en poche, j’ai tenté ma chance une nouvelle fois et celle-ci m’a sourie. Ce n’était pas le séjour linguistique en Allemagne que j’ai imaginé, mais plutôt un séjour virtuel qui m’a permise d’approcher l’allemand médical.

  1. Qu’est-ce qui était bien, qu’est-ce qui était moins bien ?

J’étais agréablement surprise par le bon déroulement des cours en ligne et j’ai pu par ailleurs confirmer deux faits sur les Allemands, notamment l’organisation et la ponctualité.

Tout était bien planifié. En un seul clic, nous avions accès au matériel dédié à la journée. Les horaires étaient respectés et les objectifs étaient atteints à la fin de chaque séance.

J’aurais tout de même préféré que les cours se déroulent sur place, que je sois épargnée des multiples coupures d’internet, que j’aie la chance d’interagir directement avec ces personnes et que je sois entourée d’un environnement allemand même en dehors des heures de cours. Un écran ne pourrait nullement remplacer le contact humain.

  1.      Qu’est-ce que vous avez appris (à part la langue ?)

Grâce aux séances de „Landeskunde“, j’ai pu me forger une opinion sur l’histoire et la culture allemande ainsi que la vie en Allemagne. De plus, nous avons abordé différents aspects de la politique, de la santé et du système de santé en Allemagne, ce que je trouve, en tant que futur médecin, particulièrement intéressant.

Durant les séances dédiées à la prononciation, j’ai pu apprendre les bases de la prononciation allemande, un volet très important mais souvent négligé lors de l’apprentissage d’une langue. Enfin, j’ai noué des contacts avec mes camarades venus des différents coins du monde, en vue d’un échange de culture et de savoir et d’une entraide mutuelle. En effet, j’estime qu’il y a toujours quelque chose à apprendre de chaque individu.

  1. Des recommandations pour des futurs boursiers ?

N’hésitez pas à postuler pour les programmes qui vous correspondent et saisissez chaque opportunité qui se présente à vous.

Exprimez bien, lors de votre candidature, votre motivation à travers votre lettre de motivation et n’hésitez pas à mettre en avant vos atouts. Croyez en vous et lancez-vous ! Aujourd’hui c’est moi, demain c’est vous !