30 ans après la chute du mur de Berlin : parler des frontières – surmonter des frontières

Informations sur l’événement

15 au 20 septembre 2019

Tunis, Tunisie
Organisateur: DAAD Tunisie

Pour la 6ème fois, des étudiants marocains, algériens et tunisiens se sont réunis pour l'Académie maghrébine du DAAD à Tunis. Un point commun rassemble ces 29 participants : ils apprennent tous l'allemand soit en tant que matière principale, soit en tant que matière secondaire dans leurs études ou de manière privée, dans un institut de langue local.

Le DAAD Tunisie a organisé cinq académies maghrébines avec différents sujets et axes depuis 2013, auxquelles 140 participants de l'Algérie, du Maroc et de la Tunisie ont participé jusqu'à présent. On a reçu 115 candidatures cette année, l’intérêt ne cesse pas de croître et d’accroître ainsi le nombre des candidatures.

Le sujet de l'académie de cette année était le 30ème anniversaire de la chute du mur de Berlin en Allemagne et la fin de la division germano-allemande. Ce fut l'occasion de créer un programme sur le thème des frontières, des expériences vécues et du franchissement des ces-là, également au sens figuré.

Les quatre journées de séminaire ont offert aux participants des axes très différents. Le premier jour a été marqué par le bouleversement dramatique survenu en Allemagne en 1989, tandis que le deuxième jour du séminaire a été consacré à la révolution du pays d’accueil, la Tunisie, en 2011. Grâce à des récits de témoins, à une discussion en groupe et à des analyses de textes et de films, les participants ont acquis des connaissances authentiques tout en mettant en pratique leurs compétences en allemand en matière d’écoute, de lecture et de parole. Au cours d'une visite à pied dans le centre-ville de Tunis, les participants ont parcouru les scènes importantes de la révolution de Jasmin et se sont approchés des événements.

Le cours de "Public Speaking", animé par la formatrice expérimentée Sonia Drewes, offert par l’Académie du DAAD au Caire en coopération avec le DAAD Tunis, a été une expérience très spéciale pour le troisième jour du séminaire.

J'ai beaucoup appris pendant la formation de prise de parole en public. J'ai reçu beaucoup d'informations sur la communication, le contenu et la performance et le plus important était que j’ai pu appliquer tout cela le quatrième jour du séminaire. Je crois même avec succès, car le jury m'a choisi comme l'une des quatre lauréats.

Participant enthousiaste à la 6ème Académie maghrébine du DAAD

Le dernier jour, c'était au tour des participants de prouver leurs compétences. Les lecteurs du DAAD ont présentés trois ateliers parallèles, qui ont donné matière à réflexion et inspiration aux participants pour leur propre slam autour du thème de la révolution et des frontières.

Le résultat était impressionnant. Un large éventail de sujets a été présenté de manière créative et parfois avec beaucoup d'émotion. Les exposés allaient des droits des femmes du Maghreb aux conflits algéro-marocains et à l'apprentissage d'une langue étrangère. A la fin des présentations, un jury indépendant a nominé et récompensé quatre gagnants fiers.

Le point culminant de l'académie maghrébine est traditionnellement la soirée maghrébine, conçue par les jeunes participants avec de la musique, de la danse et des habits traditionnels.

"Pour la première fois, je rencontre des jeunes marocains. Et je réalise qu’ils sont comme nous, avec des désirs et des rêves similaires. Je remercie le DAAD d’avoir rencontré des jeunes de notre pays voisin lors de cet événement ", a déclaré une participante algérienne. "Nous restons en contact via les médias sociaux", ont assuré de nombreux participants.

Le DAAD finance l’académie maghrébine avec des fonds du programme "Partenariat Germano-Arabe pour la Transition" du Ministère fédéral des affaires étrangères.